Industrie marine dérisquée

 

Les coûts d’opération et les contraintes sévères de l'environnement marin, exacerbés dans les environnements profonds, imposent de limiter les risques qui portent sur les infrastructures en mer.

Principaux défis technologiques sur l’axe « Industrie Maritime Dérisquée »

  • Mieux connaître les écosystèmes profonds
  • Développer des moyens de prospection océanographique et de production performants
  • Dérisquer l’exploration de nouvelles ressources dans des zones ultra-profondes
  • Anticiper le comportement et les interactions des structures avec leur écosystème
  • Développer des structures de production offshore fiables et sûres (du laboratoire aux sites d'essais en mer)
  • Aménager et protéger le littoral
  • Caractériser et modéliser les aléas sous-marins

Laboratoires et Moyens d'essais de cet axe :

Laboratoires
Moyens d'essais

Projets issus du 1er appel à projet Carnot MERS sur cet axe :

  • Liens matériaux-architecture-propriétés mécaniques des câbles synthétiques pour l’ancrage des éoliennes flottantes | LHEEA (Centrale Nantes/CNRS) & Ifremer
  • POSDYN - Positionnement Dynamique en bassin d'essai | LHEEA (Centrale Nantes/CNRS)
  • Approche numérique « data driven » pour la modélisation de la réponse mécanique non-linéaire des ombilicaux dynamiques utilisés pour l’éolien flottant |  GeM & LHEEA (Centrale Nantes)
  • Etude et Réalisation d'un banc d’étalonnage de balances hydrodynamiques à six composantes | LHEEA (Centrale Nantes/CNRS)
Publié le 19 mai 2020 Mis à jour le 16 juillet 2021